VICHERES

L'Eglise L’église Notre Dame

L’église fut en partie construite en 1541 (comme peut l’attester la date de l’un des vitaux du chœur), puis à la fin du XVIème siècle. L’édifice se compose de deux nefs accolées. Celle du nord, d’origine romane, est constituée de petites fenêtres en arc brisé et d’une voute lambrissée. On y accède par une porte médiévale à motif de panneaux de serviette. La façade est précédée d’un clocher-porche puissamment contreforté qui élève ses trois étages soulignés par des larmiers. Le crépi de mortier à chaux et à sable laisse apparaître les moellons de pierre blanche qui forment au dessus de chaque ouverture un arc de décharge dans l’épaisseur du mur. Au dernier niveau, de hautes baies en plein cintre sont pourvues d’abat-sons. On accède au clocher et son beffroi par une tourelle accostée à la tour.
Le bas-côté sud est formé de trois travées à pignons aux rampants ornés de crochets et percées de baies rayonnantes. Deux gargouilles couronnent les contreforts. Des fouilles, faisant suite à la translation du cimetière, ont permis de mettre définitivement à jour la porte renaissance qui donnait accès à la travée centrale. Surmontée d’une inscription latine (première strophe du Régina Coeli) et d’un blason bûché accosté de deux agneaux, cette porte donna cours à la légende de la dame de Riants, châtelaine de Bure. L’édifice se termine par un chevet polygonal éclairé dans sa partie axiale d’une baie au réseau trilobé.